De Maths Spé au cercle polaire

7 décembre 2015

Étude des systèmes d’optique, suivi des étoiles, découverte des aurores boréales et techniques de survie… sont au menu du voyage au cercle polaire de la classe de PSI ( filière école d’ingénieur) en janvier prochain. Dans le cadre de leur formation «Physique et Sciences industrielles de l’ingénieur», 38 élèves du lycée Saliège vont passer 9 jours dans les conditions extrêmes du cercle polaire, en Norvège. Une aventure scientifique et humaine.

Les élèves de Maths Spé du lycée Saliège à Balma (Haute-Garonne) quitteront les bancs de l’école dans quelques semaines pour aller affronter les grands froids du cercle polaire. Un «voyage d’étude et de cohésion» dont l’objectif est triple : il s’agit de réaliser des expériences scientifiques autour de la physique polaire, d’expérimenter des techniques de survie en milieu extrêmes, et de travailler l’esprit d’équipe.

«Les personnes physiquement actives gèrent mieux leur stress et sont mieux préparées à faire face aux tensions ou aux urgences», explique simplement Gérard Garcia, leur professeur d’EPS organisateur de cette «sortie pédagogique» dans l’Arctique prévue du 5 au 13 janvier prochains.

La tête dans les étoiles

Découvrir le métier dans des conditions extrêmes, gérer son stress et travailler en équipe… En résumé, un voyage d’initiation à la vie professionnelle…
Là-bas, du côté de Tromso en Norvège, les élèves découvriront des activités scientifiques liées au programme de la physique et des sciences industrielles de l’ingénieur : étude de système géophysique de recherche, installation d’optique, étude des systèmes de suivi automatique d’étoiles par les télescopes…

Au menu : comprendre les différentes formes de couplage entre le Soleil, le milieu interplanétaire, la magnétosphère terrestre, l’ionosphère et l’atmosphère des régions de haute latitude. Ils se familiariseront avec la manipulation de radars et d’instruments de mesure.

Et puis, en cette période où la luminosité est faible, les futurs ingénieurs découvriront le Grand Nord avec ses aurores boréales et les moyens que les scientifiques utilisent afin d’en cerner la mesure.

Dans des cabanes de pêcheurs

Hébergés dans des cabanes de pêcheurs, à Lauklines en bord de mer de Norvège, ils iront à la rencontre de la population de la Laponie norvégienne. Habitats, coutumes, techniques de survie, découverte de moyens de déplacements différents, construction d’abris de fortune… Le voyage sera aussi l’occasion d’appréhender une autre culture, de renforcer le travail en équipe, la vie de groupe et de tester les limites de chacun… L’encadrement des activités scientifiques sera assuré par des ingénieurs de l’Université de Tromso et les activités physiques seront encadrées par l’agence «Pyrénées Trekking», spécialiste de haute montagne, basée à Arreau (Hautes-Pyrénées).

Le compte à rebours est lancé. Grâce à l’aide du Lycée, d’associations partenaires et d’initiatives personnelles, le budget a été quasiment bouclé. Quasiment, car un petit complément serait nécessaire et Gérard Garcia lance un ultime appel à ce propos(*).
Au retour, expo photos et conférences sur cette aventure scientifique et humaine sont prévues.

Contact :
Mail : ggarcia@saliege.fr
Tél. : 06 19 59 49 10 ou 05 6218 98 07

Source : La Dépêche du Midi